Les schizophrènes par ROGER GENTIS

Les schizophrènes

Titre de livre: Les schizophrènes

Éditeur: Eres

Auteur: ROGER GENTIS


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les schizophrènes.pdf - 35,685 KB/Sec

Mirror [#1]: Les schizophrènes.pdf - 44,254 KB/Sec

Mirror [#2]: Les schizophrènes.pdf - 28,457 KB/Sec

ROGER GENTIS avec Les schizophrènes

Cet ouvrage, depuis longtemps introuvable, est un classique paru aux éditions du Scarabée en 1969. Il a pour ambition d'être essentiellement pratique en apportant des éléments concrets pour aider ceux, professionnels mais aussi familles, qui soignent et accompagnent au quotidien des personnes schizophrènes. C'est une question très ardue, car ces malades sont fort difficiles à comprendre, ils sont souvent extrêmement compliqués et déconcertants, et leur traitement est une des tâches les plus dures et les plus ingrates qui soient en psychiatrie. R.G.

Livres connexes

Cet ouvrage, depuis longtemps introuvable, est un classique paru aux éditions du Scarabée en 1969. Il a pour ambition d'être essentiellement pratique en apportant des éléments concrets pour aider ceux, professionnels mais aussi familles, qui soignent et accompagnent au quotidien des personnes schizophrènes. C'est une question très ardue, car ces malades sont fort difficiles à comprendre, ils sont souvent extrêmement compliqués et déconcertants, et leur traitement est une des tâches les plus dures et les plus ingrates qui soient en psychiatrie. R.G.Cet ouvrage, depuis longtemps introuvable, est un classique paru aux éditions du Scarabée en 1969. Il a pour ambition d'être essentiellement pratique en apportant des éléments concrets pour aider ceux, professionnels mais aussi familles, qui soignent et accompagnent au quotidien des personnes schizophrènes. C'est une question très ardue, car ces malades sont fort difficiles à comprendre, ils sont souvent extrêmement compliqués et déconcertants, et leur traitement est une des tâches les plus dures et les plus ingrates qui soient en psychiatrie. R.G.