Plus rude sera la nuit par Sergio LUIS

Plus rude sera la nuit

Titre de livre: Plus rude sera la nuit

Auteur: Sergio LUIS


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Plus rude sera la nuit.pdf - 20,168 KB/Sec

Mirror [#1]: Plus rude sera la nuit.pdf - 20,502 KB/Sec

Mirror [#2]: Plus rude sera la nuit.pdf - 45,502 KB/Sec

Sergio LUIS avec Plus rude sera la nuit

Le cœur cognant à tomber par terre, penché en avant sur les galets, il releva la tête. Dans cette pluie de folie, il ne vit à nouveau que deux formes ovales. Il sentit les pieds bouger. L’un d’entre eux passa derrière lui.
Au départ, il eut du mal à comprendre. La lame pénétra dans les lombaires. Il entendit les côtes se fracturer à son passage. Il la sentit remonter un bref instant vers les poumons, alors qu’elle déchirait les muscles intercostaux. Il n’eut pas l’occasion de crier une dernière fois. Le sang dans sa bouche l’en empêcha. Avant de quitter son existence terrestre, son dernier regard se porta de nouveau sur les pieds nus, toujours immobiles.
De si petits pieds.

Jenny revient à Mystic, petite commune des Etats-Unis, où elle a grandi. Parce qu'à 32 ans, sa vie est déjà bien cabossée. Mais des crimes entourent son retour. Elle a si froid, Jenny. Si froid qu'elle va devoir agir pour s'en sortir. Alors, elle fera une rencontre qui bouleversera sa vie à jamais. Une rencontre avec la recluse, la sorcière, la vieille. Celle qui détient peut-être les clés de tout.
Le froid. Le froid, tout le temps. Et pourtant, il y a des émotions si vives, d'une puissance rare.
Alors pour Jenny, les nuits seront plus rudes.

Livres connexes

Le cœur cognant à tomber par terre, penché en avant sur les galets, il releva la tête. Dans cette pluie de folie, il ne vit à nouveau que deux formes ovales. Il sentit les pieds bouger. L’un d’entre eux passa derrière lui.
Au départ, il eut du mal à comprendre. La lame pénétra dans les lombaires. Il entendit les côtes se fracturer à son passage. Il la sentit remonter un bref instant vers les poumons, alors qu’elle déchirait les muscles intercostaux. Il n’eut pas l’occasion de crier une dernière fois. Le sang dans sa bouche l’en empêcha. Avant de quitter son existence terrestre, son dernier regard se porta de nouveau sur les pieds nus, toujours immobiles.
De si petits pieds.

Jenny revient à Mystic, petite commune des Etats-Unis, où elle a grandi. Parce qu'à 32 ans, sa vie est déjà bien cabossée. Mais des crimes entourent son retour. Elle a si froid, Jenny. Si froid qu'elle va devoir agir pour s'en sortir. Alors, elle fera une rencontre qui bouleversera sa vie à jamais. Une rencontre avec la recluse, la sorcière, la vieille. Celle qui détient peut-être les clés de tout.
Le froid. Le froid, tout le temps. Et pourtant, il y a des émotions si vives, d'une puissance rare.
Alors pour Jenny, les nuits seront plus rudes.Le cœur cognant à tomber par terre, penché en avant sur les galets, il releva la tête. Dans cette pluie de folie, il ne vit à nouveau que deux formes ovales. Il sentit les pieds bouger. L’un d’entre eux passa derrière lui.
Au départ, il eut du mal à comprendre. La lame pénétra dans les lombaires. Il entendit les côtes se fracturer à son passage. Il la sentit remonter un bref instant vers les poumons, alors qu’elle déchirait les muscles intercostaux. Il n’eut pas l’occasion de crier une dernière fois. Le sang dans sa bouche l’en empêcha. Avant de quitter son existence terrestre, son dernier regard se porta de nouveau sur les pieds nus, toujours immobiles.
De si petits pieds.

Jenny revient à Mystic, petite commune des Etats-Unis, où elle a grandi. Parce qu'à 32 ans, sa vie est déjà bien cabossée. Mais des crimes entourent son retour. Elle a si froid, Jenny. Si froid qu'elle va devoir agir pour s'en sortir. Alors, elle fera une rencontre qui bouleversera sa vie à jamais. Une rencontre avec la recluse, la sorcière, la vieille. Celle qui détient peut-être les clés de tout.
Le froid. Le froid, tout le temps. Et pourtant, il y a des émotions si vives, d'une puissance rare.
Alors pour Jenny, les nuits seront plus rudes.